Prévention — Alcooclic

No(s) limit(es), courts-métrages de prévention

6 mars 2009 at 11 h 22 min

Lancé ce lundi sur la chaine locale « Nantes 7 », 10 courts-métrages de 3 minutes chacun, réalisés par 21 étudiants de Master 1 de l’école sciencescom sur « l’hyperalcoolisation » chez les jeunes.

L’idée de ce projet intitulé « No(s) Limit(es) » provient de la préfecture de Loire-Atlantique dans le cadre de son plan anti-alcool et a reçu le soutien de l’État via le fonds interministériel pour la prévention de la délinquance.

L’objectif est de montrer la réalité de l’alcool chez les jeunes et de faire prendre conscience des risques.

L’un des courts-métrage intitulé « Le parcours de la soif »:

Loi Bachelot sur la publicité pour l’alcool

5 mars 2009 at 16 h 56 min

Lu ce matin dans la CB Newsletter

 

Publicité pour l’alcool sur internet : les professionnels contre la limitation à certains sites

L’association Vin & Société, qui regroupe les organisations professionnelles du secteur viticole, s’est déclarée mercredi opposée à un amendement à la Loi Bachelot autorisant la publicité pour l’alcool sur internet sur les seuls sites des producteurs et distributeurs d’alcool. L’amendement, déposé notamment par Yves Bur (UMP) et Jean-Marie Le Guen (PS), doit être examiné par les députés dans les prochains jours. Un collectif réuni autour de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa) avait, pour sa part, estimé mercredi que cet amendement constituait « un bon compromis entre les intérêts économiques des producteurs et ceux de la santé publique ». La publicité pour l’alcool sur internet n’est pas autorisée en France, la loi Evin de 1991 n’ayant pas prévu à cette époque ce support.

 

En d’autres termes, aujourd’hui si sur le web français, il n’y a pas de publicité pour l’alcool c’est à cause d’une loi datant de 1991, dommage, surtout quand on sait que la France est reconnue mondialement pour justement un savoir-faire dans ce domaine. La loi Bachelot visait a assouplir considérablement cet état de fait, mais cet amendement fait figure de retour en arrière… Les fabricants pourront faire de la publicité pour leurs alcools seulement sur leurs propres sites. On vous tient au courant de la suite.

Publicité Rikkis

27 février 2009 at 16 h 01 min

Publicité percutante pour une compagnie de taxi sud africaine :

rikkis

« Conduire ivre, fait de vous un criminel / Appelez nous, nous vous ramenons chez vous en toute sécurité »