Rachat — Alcooclic

Sobieski Vodka mis en vente

7 mars 2012 at 8 h 00 min

Le groupe Belvédère, toujours au prise avec des problèmes financiers (500 millions d’euros de dette), serait sur le point de se séparer de la marque de vodka Sobieski.

Fleuron du groupe depuis quelques années, la marque a été l’objet de nombreux investissements en communication et en marketing (nombreuses variétés, édition limitées,…) avec un positionnement qualité/prix très agressif pour la concurrence.

Classé au 7ème rang des vodkas les plus vendues dans le monde et avec une croissance de 16% l’année dernière aux Etats-Unis,  Sobieski a de quoi en intéresser certains… Apparemment les candidats au rachat n’ont pas été long à se présenter.

A faire à suivre…

Diageo rachète Mey Içki

25 février 2011 at 11 h 00 min

Le groupe Diageo (propriétaire entre autre de Smirnoff, Guinness…) vient de s’offrir le groupe turque Mey Içki pour 1,5 milliards de dollars.

Gamme Mey Içki

Mey Içki est le leader du marché turque des spiritueux et possède notamment 80% de part de marché du Raki (alcool anisé turque) avec entre autre « Yeni Raki« . L’entreprise turque a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 355,6 millions d’euros et un bénéfice d’exploitation de 140 millions d’euros.

Diageo Mey Içki

Une jolie acquisition pour la multinationale anglaise qui continue de se développer sur les marchés des pays émergents.

Elle court, elle court la rumeur !

23 avril 2009 at 16 h 15 min

Depuis hier c’est l’ébullition ! Le magazine anglais « The Financial Times » a affirmé que Diageo et LVMH seraient en discussion pour la reprise des activités « Vin & Spiritueux » du groupe français !

Financial Times

Ce rachat impliquerait que LVMH se « sépare » de son M (pour Moët) et de son H (pour Hennessy). Diageo, qui possède déjà 34% de l’activité, pourrait réaliser une augmentation de capital pour financer ce rachat qui pourrait atteindre jusqu’à 12 milliards d’euros selon les estimations !

Il faut dire que les marques sont belles, outre Hennessy et Moët & Chandon, le groupe LVMH est également propriétaire de Dom Pérignon, Krug, Ruinart, Mercier, La Veuve Clicquot Ponsardin, Belvedere Vodka, Ardbeg ou encore Château d’Yquem !

La rumeur (démentie catégoriquement par LVMH) arrive le même jour que les résultats du groupe en baisse de 7%, dont 22% de baisse rien que pour l’activité « Vin & Spiritueux ». De quoi donner du grain à moudre à la rumeur…

Malgré tout l’activité reste rentable et on voit mal LVMH tout vendre au numéro 1 mondial des spiritueux…

Le Lillet, l’apéritif qui monte

22 avril 2009 at 9 h 30 min

Lillet, apéritif liquoreux à base de vin originaire du sud-ouest, racheté il y a un an par Pernod Ricard, connait depuis un succès croissant.

Loin d’arrivé à la hauteur du leader des apéritifs à base de vin Martini, Lillet enregistre tout de même une progression de 6% en valeurs  sur l’année et surtout une augmentation de 25% des ventes ! Le marché des apéritifs est l’un des seul à être stable malgré la crise, ce sont d’ailleurs ce type d’alcools qui s’en sortent le mieux.

Lillet apéritif

Pernod Ricard a donc eu le nez creux, et souhaite continuer à développer la marque, tout en jouant sur l’aspect régional du produit, très populaire en Gironde.

Le Lillet est composé à 85% de vins et à 15% de liqueurs de fruits (principalement d’orange), le tout vieillissant ensuite en fûts de chêne.  Il en existe deux variantes :

  • Lillet Blanc
  • Lillet Rouge

A noter que dans les deux derniers épisodes de James Bond, Casino Royale et Quantum of Solace, l’agent 007 commande un « Kina Lillet Martini », cocktail inventé par ses soins à base de Lillet.

Encore du mouvement chez Pernod Ricard

8 mars 2009 at 17 h 04 min

Décidément, ça bouge chez Pernod Ricard ! Après la vente lundi du cognac Bisquit au groupe sud-africain Distell, le groupe français souhaiterait désormais céder le bourbon Wild Turkey et les vins espagnols Bodegas y Bebidas pour environ 1 milliards d’euros. Wild Turkey avait été acquis en 1981 à l’américain Austin, Nichols & Company.

Cette annonce fait suite à l’autorisation par l’UE du rachat de « Vin & Spirit »  (notamment propriétaire de la vodka Absolut) à l’état suèdois pour 5,63 milliards d’euros à condition de céder un certain nombre de marques.