Divers — Alcooclic

Le booze bus, une ambulance face au binge drinking

26 mars 2009 at 15 h 08 min

Le binge drinking, pratique britannique qui consiste à boire de façon excessive des quantités d’alcool de façon à atteindre l’ivresse rapidement, fait des ravages sur les bords de la Tamise, à Londres. Pour parer à l’augmentation de ce phénomène, une ambulance dédiée exclusivement aux traitements de l’alcoolémie circulera dorénavant toutes les nuits dans les rues londoniennes : Le Booze Bus !

Le but de cette opération réside plus dans l’aide générale des ambulanciers de la ville que dans la création d’un service cautionnant le binge drinking car chaque année c’est 60 000 appels liés à l’alcool qui sont passés aux services ambulanciers.

Une cuvée spéciale Hadopi

26 mars 2009 at 9 h 00 min

Le domaine de Bérénas, dans le Languedoc Roussillon, a décidé de proposer une cuvée spéciale contre la loi Hadopi qui sera voté cette semaine par les parlementaires.

Cuvée Hadopi

Pour rappel, la loi Hadopi a pour objectif de lutter contre le piratage sur Internet et permettrait de couper la ligne internet de ceux qui téléchargent illégalement. De nombreux problèmes à la fois techniques et moraux rentrent en ligne de compte et je vous invite à lire l’article suivant pour plus d’information : Les limites de l’Hadopi

La cuvée anti-Hadopi sera disponible en vin blanc ou rouge et limitée à 1000 bouteilles. La bouteille arbore une étiquette noire en référence au blackout orchestré par l’association « Quadrature du Net » à qui seront d’ailleurs reversés les bénéfices de la vente.

La cuvée est disponible au prix de 8€ sur le site du domaine ou à Paris au 46 rue Saint-Georges dans le 9ème arrondissement.

Et comme on peut le lire sur le site du producteur : « Trinquez à la liberté avant que la liberté ne trinque. »

Les alcootests suisses moins précis que leurs montres…

19 mars 2009 at 10 h 00 min

L’université de Zurich a démontré que les alcootests utilisés par la police cantonale suisse, indiquent des valeurs en moyenne 20% inférieures au taux d’alcool présent dans le sang…

La cause en est que pour mesurer le taux d’alcool dans le sang, on utilise le taux d’alcool présent dans haleine que l’on multiplie par 2000. Hors ce taux devrait être multiplié par 2400 pour être juste, mais la confédération Helvétique maintien que le chiffre 2000 a été fixé pour veiller à ne pas punir d’innocent, et juge le système actuel « simple et efficace ».

Une réforme est en cours et devrait faire évoluer le système en proposant de se baser uniquement sur le contrôle de l’air expiré ce qui résoudrait le problème.

Bataille des prix entre Pernod Ricard et Leclerc

18 mars 2009 at 17 h 55 min

Ricard (groupe Pernod Ricard) a décidé de ne plus livrer les centrales d’achats des centres commerciaux E. Leclerc. La raison ?  Faire pression sur le distributeur dans les renégociations de prix qui ont lieux actuellement.

Pour autant on voit mal Ricard se passer de Leclerc qui reste le leader de la distribution en France avec près de 18% de parts de marchés.

Belvédère présente un plan de sortie de la procédure de sauvegarde

16 mars 2009 at 18 h 52 min

Le 21 avril prochain, le groupe français Belvédère (à qui appartient notamment Marie Brizard, la vodka Sobieski ou encore Curaçao Bleu), présentera au tribunal de commerce de Dijon son plan pour se sortir de la procédure de sauvegarde dont il fait l’objet depuis le 16 juillet 2008.

La procédure de sauvegarde vise à offrir au débiteur en difficulté mais non encore en état de cessation des paiements, la protection de la justice qui le mettra à l’abri de ces créanciers le temps d’élaborer avec ces derniers un plan de sauvegarde. S’il s’avère, après l’ouverture de la procédure que le débiteur était déjà en état de cessation des paiements, le tribunal doit convertir la sauvegarde en redressement judiciaire.

Belvédère group logo

Avec un trou d’environ 375 millions d’euros, la tâche ne sera pas facile, mais son dirigeant Jacques Rouvroy reste optimiste : « Belvédère a réussi à maintenir une croissance significative et rentable » et il affirme que certains produits comme notamment la vodka Sobieski est en train de s’imposer aux États-Unis.

Le jeu d’échec… à boire !

5 mars 2009 at 16 h 40 min

Voilà un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains ! Un plateau de 64 cases, 32 verres à shots, ce jeu d’échec n’est pas comme les autres. En effet chaque fois qu’un joueur capture une pièce à l’adversaire, il doit en boire le contenu…

En mariant deux des plus anciens passe-temps du monde, l’inventeur de ce jeu va permettre à deux joueurs de niveau très différents de s’affronter vu qu’un « handicap » va naître au fur et à mesure de la partie.

Autres règles qui divergent de l’originale:

  • Contenu des verres : (Pion ; Une demi-dose), (Fou ; 1 dose), (Chevalier ; 1 dose), (Tour ; 2 doses), (Reine ; 3 doses), (Roi ; 2 doses)
  • Le perdant doit boire son propre Roi pour comprendre l’ignominie finale de la défaite
  • Les mouvements illégaux sont permis tant que personne ne les remarque

A vendre ici pour 19,99 euros.