Vente — Alcooclic

Export Dry infiltre le rayon vin

6 juin 2012 at 9 h 00 min

La concurrence ne se joue pas uniquement entre boissons de la même catégorie, mais au contraire dans un cadre bien plus large.

En Nouvelle-Zélande, par exemple, le vin semble prendre le pas sur la consommation de bière, surtout auprès des jeunes. La marque DB Export Dry souhaite corriger cette tendance depuis quelque temps. Elle a ainsi développé une campagne publicitaire dans laquelle elle appliquait à sa bière le vocabulaire propre à l’univers du vin.

Visiblement, le filon n’etait pas assez exploité puisqu’Export Dry est allé encore plus loin dans le mimétisme.

L’agence Colenso BBDO a donc misé sur un packaging étonnant : troquer la canette de bière pour une bouteille de vin. Forme, couleur, étiquette, dorure et château, armoirie, bref tout pour induire en erreur. Seulement, en y regardant de plus près, la marque se révèle, et avec humour qui plus est, au travers d’explications et instructions.  En fait de vin, la bouteille permet d’obtenir une réduction de 5 $NZ pour l’achat d’un pack de bières.

Apparemment, la ruse fonctionne puisque le magasin ayant proposé cette opération aurait vu les ventes d’Export Dry augmenter de 350 % en une semaine.

Bouteille de vin Export Dry

Source : blog d’Arnaud Daphy

Sobieski Vodka mis en vente

7 mars 2012 at 8 h 00 min

Le groupe Belvédère, toujours au prise avec des problèmes financiers (500 millions d’euros de dette), serait sur le point de se séparer de la marque de vodka Sobieski.

Fleuron du groupe depuis quelques années, la marque a été l’objet de nombreux investissements en communication et en marketing (nombreuses variétés, édition limitées,…) avec un positionnement qualité/prix très agressif pour la concurrence.

Classé au 7ème rang des vodkas les plus vendues dans le monde et avec une croissance de 16% l’année dernière aux Etats-Unis,  Sobieski a de quoi en intéresser certains… Apparemment les candidats au rachat n’ont pas été long à se présenter.

A faire à suivre…

Prix Effie d’Or pour la campagne Absolut Pureté

29 novembre 2011 at 11 h 00 min

Le 21 novembre a eu lieu la remise des prix Effie.

Les prix Effie récompensent les campagnes de communication en fonction de leur efficacité pour l’annonceur, son produit ou sa marque. Pour apprécier cette efficacité, le jury s’appuie sur un certain nombre de critères, bien entendu assorti de bilans chiffrés.

Cette année, 29 distinctions ont été attribuées, dont une pour la catégorie “boisson”. Elle récompense la campagne Absolut Pureté, orchestrée par Being et Carat. Souvenez-vous :

Distribué par Ricard depuis juillet 2008, Absolut a depuis gagné en notoriété auprès des consommateurs. Mais surtout, le volume de vente de la marque a doublé entre juin 2008 et juin 2011, passant de 987 000 litres à 1,8 million de litres.

Le détail de la campagne à voir directement sur le site Effie France.

Rémy Martin fait flamber son LOUIS XIII

25 mars 2011 at 12 h 11 min

Samedi 12 mars, à Singapour, a eu lieu une vente sans précédent dans l’histoire de la maison de cognac Rémy Martin.

Rémy Martin a proposé à la vente une carafe LOUIS XIII datant des années 1930, qui a été vendue pour un montant de 50 000€. Cet exceptionnel flacon provient d’une série qui fut servie à l’occasion d’un banquet royal en 1938 au Château de Versailles en présence du Roi Georges VI et de la Reine Elisabeth.

Cognac Rémy Martin Louis XIII

Né de l’alliance de 1200 eaux-de-vies différentes datant pour la plupart du XIXème siècle, on comprend pourquoi les prix se soient envolées !

La Duff arrive en France

19 janvier 2011 at 10 h 00 min

La mythique bière de la série « Les Simpsons » débarque en France.

Déjà commercialisée depuis 2009 en Belgique (par la brasserie Haacht) et en Allemagne (par la brasserie Eschweger Klosterbrauerei), la bière préférée d’Homer est sur le point de débarquer chez nous !

Bière Duff Simpsons

Il était possible d’en commander via la Belgique, mais c’est désormais un importateur français qui propose de la livraison en gros.

A l’unité le prix de la bouteille de Duff sera de 1,52€.

La publicité sur internet en question

25 mai 2009 at 17 h 07 min

Alors que les sénateurs vont étudier le texte de la loi « Bachelot » interdisant notamment la vente d’alcool aux moins de 18 ans, plusieurs élus et associations montent au créneau pour mettre en exergue l’hypocrisie du texte.

Selon eux, l’autorisation de la publicité pour l’alcool sur Internet prévue dans le texte est un paradoxe à l’interdiction de la vente au mineur.

Internet étant le media le plus utilisé par les jeunes, il parait donc incohérent d’autoriser la publicité sur ce support, surtout quand l’on sait que les jeunes ont tendance à s’alcooliser de façon toujours davantage…

alcool publicite internet

La précaution qui consiste à interdire de publicité les sites « destinés à la jeunesse » ne semble pas suffisante : « Il n’existe aucune frontière sur Internet et les jeunes […] s’affranchissent largement des sites qui leur sont prétendument dédiés ».

Une lettre ouverte a été envoyée au Président de la République.

AB Inbev revend Oriental Brewery

14 mai 2009 at 10 h 19 min

Le groupe belgo-brésilien AB Inbev (Stella Artois, Bud, Leffe, Hoegaarden…) vient de céder au groupe d’investissement KKR sa filliale sud-coréenne Oriental Brewery (OB Lager, Cafri, Cass…) pour 1,8 milliards de dollars.

ab inbev

Après avoir vendu en avril ses parts dans la brasserie chinoise Tsingtao au japonais Asahi, AB Inbev se sépare une fois de plus d’une entreprise en croissance (numéro 2 en Corée avec 40% de parts de marché). Pour autant certaines clauses pourraient permettre à AB Inbev de récupérer Oriental Brewery d’ici 5 ans.

Ob Lager

Fin de la semaine des primeurs dans le Bordelais

3 avril 2009 at 15 h 38 min

Cette semaine avait lieu les ventes en primeur dans le bordelais. Des centaines de dégustations avaient donc lieu à travers les différents domaines afin de trouver preneur auprès des négociants.

La vente en primeur permet aux négociants d’acheter le millésime 2008 et de se faire livrer plus tard en faisant un plus value si le vin à pris de la valeur entre temps.

Cette année les prix devraient être revus à la baisse (jusqu’à 50%) notamment car les années précédentes ont été soumises à la spéculation, et en cette période de crise les spéculateurs ont tendance à vendre leurs stocks ce qui engorge un peu le marché.

Toujours est il que la semaine des primeurs attirent de plus en plus de monde et que le millésime 2008 s’annonce meilleur que le 2007.