Havana Club sur grand écran

1 juin 2012 at 9 h 00 min

 

Le 30 mai sort sur nos écrans 7 jours à la Havane, un court-métrage pour chaque jour de la semaine avec la capitale cubaine pour décor le tout réalisé par de grands noms du cinéma international tels Benicio del Toro ou Gaspard Noé. Dans la droite lignée de Paris je t’aime et New York I love you 7 jours à la Havane  présente cependant une particularité très intéressante : être coproduit par Havana Club. Mécène du projet, dont le coût global s’élève à 3 millions d’euros, la marque de rhum continue ainsi à décliner sa stratégie culturelle autour de la promotion de l’identité cubaine. 

Fruit d’un accord entre le groupe français Pernod Ricard et le gouvernement cubain, la marque Havana Club International possède un univers très délimité et étroitement lié à son implantation géographique et historique. La marque a néanmoins su innover en se positionnant comme un véritable acteur culturel via la création d’un vaste programme de mécénat : Havana Cultura. 

Lancé au printemps 2007, ce programme a pour objectif  de soutenir et valoriser la création cubaine contemporaine. Le site internet Havana Cultura en est le principal relais et vise à donner aux gens l’envie de découvrir la marque et Cuba. Sur le site on retrouve   l’ensemble des artistes soutenus, leurs actualités ainsi que de la musique. Le reste du site se présente sous la forme d’une web TV où chaque sujet traité fait l’objet d’une vidéo, permettant une interactivité et une valorisation forte des contenus.

Havana Club défend donc la motivation culturelle de son programme ainsi que son ambition d’être un vecteur fort, si ce n’est le plus fort, de la valorisation de la culture cubaine dans le monde. La coproduction par la marque du film 7 jours à la Havane vient donc s’intégrer parfaitement dans ce programme. L’originalité du projet est de n’être ni une opération de placement de produit traditionnel, ni un film de commande comme I’m here de Spike Jonze pour Absolut, mais une action de mécénat qui répond bien à une demande croissante d’originalité des contenus tout en « remettant la capitale cubaine à l’esprit des Européens ». En effet Havana Club étant la seule marque cubaine mondiale, ce qui est bon pour La Havane est, de fait, très bon pour la marque.

Une des plus belles réussites de stratégie culturelle dans le monde des marques d’alcool. Pour voir le film, rendez-vous mercredi 30 mai.