Belvédère, ça ne s’arrange pas

17 août 2009 at 14 h 00 min

Le groupe franco-polonais Belvédère (Marie-Brizard, Sobieski… ) a vu son chiffre d’affaire chuter de près de 20%, et ses ventes de 25% au premier trimestre 2009 ! Une importante partie de cette baisse serait à imputer à des effets de change négatifs entre l’euro et le Zloty polonais.

Au rayon des mauvaises nouvelles, « Sobieski Vodka » a perdu sa deuxième place en terme de part de marché en Pologne, laissant la place à « Polmos Lublin » propriété du principal concurrent et créancier de Belvedere : Oaktree Capital.

Ce dernier a mis en place une politique de prix extrêmement agressive, et il se murmure que le groupe aimerait mettre la main sur la marque Sobieski.

Concernant la France, Belvédère a affirmé être « prêt à augmenter sa rentabilité, en dépit de la procédure de sauvegarde« . Le tribunal de commerce de Dijon se prononcera le 14 septembre prochain pour homologuer ou non le plan de rééchelonnement de la dette (qui atteignait 522 millions d’euros au 31 décembre 2008).

Pas sûr que ces mauvais résultats jouent en la faveur de Belvédère.