Rhum — Alcooclic

Mount Gay Eclipse Black

12 juillet 2011 at 11 h 00 min

Mount Gay (groupe Rémy Cointreau) lance une nouvelle campagne pour le lancement de son « Mount Gay Eclipse Black« . Ce rhum, commercialisé exclusivement aux Etats-Unis, est un assemblage de rhums de 2 à 7 ans  vieillis en fûts de chêne.

Ce rhum très intense (50°) propose des notes boisées et quelque peu poivrées.

Photo de Gilles de Beauchêne

R. St Barth, le rhum de Mikaël Sylvestre

13 juin 2011 at 11 h 00 min

Les stars aiment souvent lancer leurs propres marques (Tequila 901 de Justin Timberlake…). Le footballeur français Mikaël Silvestre a décidé de lancer une marque de rhum du nom de « R. St Barth » (pour Rhum de Saint Barthélemy).

Cette marque à l’approche premium sera dotée d’une gamme de trois rhums agricoles, qui se sont vus affublé de trois noms pour les représenter :

  • Cool (rhum blanc)
  • Chic (rhum ambré)
  • Authentique (rhum Hors d’âge)

Trois visuels ont également été conçu par l’agence Jade (photo de Gilles de Beauchêne) pour mettre en valeur ces trois rhums :

Ils ne sont pour le moment distribué qu’à Saint Barthélemy, mais « R. St Barth » est trouvable en métropole à « La Villa » – 37 avenue Friedland à Paris.

 

Malibu sort ses Mix-Bags pour l’été

13 avril 2011 at 11 h 00 min

Malibu (Groupe Pernod-Ricard) continue d’innover pour satisfaire les amateurs d’alcool fruités. Hormis les parfums inédits c’est surtout sur le packaging pour la marque de rhum aromatisé innove le plus.

Deux cocktails « prêt à servir » seront désormais disponible dans un conditionnement d’1,5L en forme de sac et doté d’un robinet (à l’instar d’un cubi) :

  • Carribean Cosmo (Agrumes / Cranberry)
  • Tropical Caipirinha (Mangue / Menthe / Citron Vert)

Malibu Mix bag

Pas sur que les grands amateurs de rhum s’y retrouve, mais l’idée a le mérite d’être originale.

Prix conseillé : 14,90€ le Mix Bag 1,5L

Le Rhum Vieux Saint James s’habille

29 octobre 2010 at 17 h 11 min

Le marché des Rhum Vieux est en pleine croissance (+10% depuis 2005 en France).

Cétait donc l’occasion pour le Rhum Vieux Saint James, Médaillé d’Or au Concours Général Agricole 2010, de se parer d’un nouvel habillage, à la fois moderne et dans les codes traditionnels des Rhums vieillis : sérigraphie or sur le verre, booklet de présentation du produit, coffret en bois pour les opérations spéciales… Tout cela afin d’attirer des amateurs toujours plus nombreux.

rhum Vieux SAINT JAMES

Vieilli pendant 3 à 6 ans en petits fûts de chêne, le Rhum Vieux Saint James présente une robe acajou sombre qui révèle des notes fruitées associées à des arômes de vanille.

Le Rhum Vieux Saint James est disponible en Grandes Surfaces et chez les Cavistes.

La vidéo des fonds de tiroirs #7

6 octobre 2010 at 15 h 00 min

Tous les 15 jours, Alcooclic ressort des archives une publicité autour du thème de l’alcool. A déguster avec plaisir !

Une publicité pour la marque de rhum Old Nick (groupe Bardinet) réalisé par Mouillard&Mouillard et diffusé en 1986, qui serait impensable aujourd’hui aussi bien d’un point de vue légal qu’au niveau du message, plutôt limite… « Rhum blanc Old Nick, pour chasser les idées noires »

L’affiche du dimanche #45

19 septembre 2010 at 15 h 30 min

Chaque dimanche, Alcooclic vous fait découvrir (ou redécouvrir) une affiche autour du thème de l’alcool.

Cette publicité de 1967 pour Bacardi met en avant les avantages du rhum par rapport aux autres alcool car facile à mélanger. Le célèbre rhum américain est présenté comme un bar à lui tout seul (ce qui permet d’être bien entouré…).

laffichedudimanche45

Malibu s’offre un nouvel écrin

15 juillet 2010 at 14 h 30 min

Le célèbre rhum aromatisé à la coco du groupe Pernod-Ricard, Malibu s’est offert un nouveau site internet. Tout de flash vêtu, le site reflète tout l’univers Malibu à travers un environnement très caribéen (musiques, visuels…) et une réalisation fluide. Niveau contenu, il est possible de retrouver les présentations produits, des recettes de cocktails ou encore les publicités de la marque.

Malibu

Une jolie réalisation, à découvrir : http://www.malibu.fr

Trois-Rivières se met en coffret pour l’été

13 juillet 2010 at 14 h 40 min

Le célèbre rhum martiniquais Trois-Rivières a fait appel à l’agence « Enjoy Design » pour mettre en place une édition limitée.

Pas de changement sur la bouteille proprement dite, mais un coffret et un carnet de voyage viennent alimenter la promesse d’évasion. Le coffret s’inspire des anciens colis postaux, tandis que la réalisation du carnet a été laissée à l’illustrateur/voyageur Seth :

Rhum Trois Rivières

L’idée était donc de jouer davantage sur le « story-telling« , plus que sur une accroche visuelle classique. Une idée sympathique et sans grande prise de risque puisqu’il s’agit d’une édition limitée.

La bataille pour la marque « Havana Club »

6 juillet 2010 at 14 h 30 min

La marque Havana Club fut historiquement déposée dès 1934 dans 12 pays (dont les États-Unis) par la société cubaine Arechabala SA.

Suite à la révolution castriste en 1959, la société est nationalisée et c’est désormais Cubaexport qui s’occupe de la commercialisation du fameux rhum.

Au fil des années, Cubaexport dépose le nom Havana Club dans 80 pays, mais ne peut renouveler le dépôt du nom aux Etats-Unis (impossible étant donné l’embargo).

En 1993, Pernod Ricard prend la moitié du capital de Cubaexport. L’engouement est impressionnant, les ventes sont multipliées par cinq et Havana Club devient la 4ème marque mondiale.

C’est là qu’intervient le groupe américain Bacardi. Ayant eu vent de la fusion, il réussit, en 1994, à déposer la marque Havana Club sur le sol américain ce qui avait été (une fois encore) refusé à Pernod Ricard du fait de l’embargo.

bacardi logo

Pour compliquer le tout, Bacardi a racheté les droits de la marque à la famille Arechabala. Mais l’entreprise ayant été abandonnée (la famille a fuit aux États-Unis au moment de la révolution) les droits n’ont jamais été renouvelés, et personne n’ayant pu le déposer par la suite, ces droits ne valent normalement rien.

C’est donc sous la marque Havana Club que Bacardi s’est mis à commercialiser du rhum produit aux Bahamas puis ensuite à Porto Rico. La communication autour la marque laissant bien sûr penser que le rhum est produit à Cuba.

Pernod Ricard, soutenu par l’Union Européenne, tente depuis de récupérer les droits sur la marque aux États-Unis, mais rien n’y fait. Les juges américains, chacun leurs tours, nient les droits de Cuba sur la marque de rhum Havana Club en territoire nord-américain.

La juridiction américaine s’appuie sur la loi Helms-Burton de 1998 qui menace de sanctions les entreprises étrangères investissant à Cuba. Et aussi sur un texte complémentaire, la « section 211« , élaboré à partir des recommandations des avocats de Bacardi (sic), qui interdit aux États-Unis la protection des marques ayant appartenu à des Cubains avant leur exil. Et ce, même lorsque ces marques ont été volontairement abandonnées et qu’elles sont tombées dans le domaine publique.

En 1999 Bacardi a même demandé à être reconnu comme propriétaire de la marque Havana Club en Espagne, ce qui a été rejeté en mars 2009, sous prétexte que le prestige de la marque était l’accomplissement des efforts de Havana Club International (Cubaexport + Pernod Ricard), et que la réclamation de Bacardi n’avait pour objectif que de porter atteinte à la réussite de son concurrent.

Il existe donc deux Havana Club, l’un aux États-Unis, produit à Porto Rico et propriété du groupe Bacardi ; et un autre Havana Club disponible globalement dans tous les autres pays et appartenant à Havana Club International.

Havana ClubHavana Club Bacardi

Havana Club by : Havana Club International / Bacardi

Havana Club lance son coffret Mojito

1 juillet 2010 at 14 h 30 min

La célèbre marque de rhum Havana Club vient de lancer un coffret « purement cubain ».

Déjà disponible, le coffret est composé des accessoires nécessaires à la réalisation d’un Mojito (2 verres, 1 presse-citron, 1 pilon en bois), d’une bouteille de Havana Club 3 ans et d’un CD de musique cubaine.

COFFRET HAVANA

Tous les accessoires sont de grande qualité et l’univers cubain est fidèlement reproduit. Par exemple les verres « Cuban Cut » sont inspirés d’une ingénieuse tradition cubaine qui est de découper le fond des bouteilles de rhum pour en faire des verres…

Le plus célèbre des cocktails sera maintenant facilement à votre portée (il ne vous manquera plus que la menthe et le citron)! Une jolie idée cadeau pour redécouvrir ce classique.

Prix de vente : 50€