Les alcootests suisses moins précis que leurs montres…

19 mars 2009 at 10 h 00 min

L’université de Zurich a démontré que les alcootests utilisés par la police cantonale suisse, indiquent des valeurs en moyenne 20% inférieures au taux d’alcool présent dans le sang…

La cause en est que pour mesurer le taux d’alcool dans le sang, on utilise le taux d’alcool présent dans haleine que l’on multiplie par 2000. Hors ce taux devrait être multiplié par 2400 pour être juste, mais la confédération Helvétique maintien que le chiffre 2000 a été fixé pour veiller à ne pas punir d’innocent, et juge le système actuel « simple et efficace ».

Une réforme est en cours et devrait faire évoluer le système en proposant de se baser uniquement sur le contrôle de l’air expiré ce qui résoudrait le problème.