Stella Artois — Alcooclic

Stella Artois ouvre une cinémathèque éphémère

23 avril 2012 at 9 h 00 min

Partenaire officiel du Festival de Cannes depuis 10 ans, Stella Artois propose depuis quelques années des opérations spéciales autour de la thématique du cinéma. Et vient de récidiver en ce sens Outre-Manche (Royaume-Uni et Irlande).

Cette fois, l’expérience se passe chez soi et avec le concours d’Internet. Nos voisins anglophones doivent se munir d’un pack de bière préalablement acheté et de leur ordinateur pour se rendre sur le site réalisé en partenariat avec Mubi : www.stellaartois.com/cinemaclubuk.

Stella Artois Cannes Cinema Club

Pour l’opération, 50 films sont disponibles sur la plateforme Stella Artois, plus ou moins récents, plus ou moins connus, la sélection doit pouvoir satisfaire le plus grand nombre. De courtes fiches permettent de prendre connaissance du sujet du film, de visionner la bande-annonce et enfin d’arrêter son choix. Une fois la décision prise, il suffit donc d’entrer le code trouvé sur le pack de bière et de remplir le formulaire d’accès.

L’offre n’est bien sûr pas illimitée. Elle permet de regarder un film par semaine, qui reste accessible pendant 7 jours. La promotion courre depuis le 1er avril et jusqu’au 30 septembre 2012. Durée pendant laquelle 4 films peuvent être visionnés au maximum. Et à chaque film son code promotionnel.

Avec cette opération, Stella Artois inscrit un peu plus sa marque dans le 7e art. Et rappelons que le prochain festival de Cannes se tiendra du 16 au 27 mai 2012.

Quand Stella Artois tente de se défaire de son surnom sur Wikipedia

24 janvier 2012 at 11 h 00 min

Stella Artois est une bière belge appartenant au groupe AB inBev.
Wife beater est le surnom communément donné à cette bière en Grande-Bretagne.
Portland Communication est l’agence censée redonner à la marque ses lettres de noblesse.

Or, cette appellation « wife beater » fait appel à des notions d’agressivité, de violence conjugale, de binge drinking, des comportements loin d’être valorisant pour une marque, quelle qu’elle soit. Un surnom dont Stella Artois et sa maison mère, AB inBev, se passeraient volontiers. C’est pourquoi AB inBev a mandaté Portland Communication pour l’aider à soigner son image, et cela inclue les références explicites liant Stella Artois et wife beater sur Wikipedia.

C’est ainsi qu’un utilisateur dont l’adresse IP renvoie à Portland Communication a « nettoyé » certains articles. Des interventions qui n’ont pas été du goût de tous. Résultat, les mentions associant la marque au surnom ont été remises en place sur les pages dédiées à wife beater et Stella Artois, cette dernière mettant en plus en cause l’ingérence de Portland Communication sur la composition de l’article. Un incident également relayé sur la page dédiée à l’agence Portland Communication.

Stella Artois sur Wikipedia (5 janvier 2012)

 

Portland Communication sur Wikipedia (5 janvier 2012)

Il faut bien souligner que l’agence était la première visée par ces révélations faites début janvier, tout juste quelques semaines après un autre cas similaire. Bien entendu, Portland Communication a défendu la transparence des actions menées et le respect des règles établies par Wikipedia.

Il n’empêche que Stella Artois n’en est pas moins touchée, avec des conséquences indéniables. Le nom de la marque et son surnom, dont elle aimerait bien se défaire, ont été affichés côte à côte les premiers jours de janvier dans les médias outre-Manche : The Independant, DailyMail, The TelegraphMirror… et autres. AB inBev ayant du intervenir à son tour pour s’expliquer.

Un bel imbroglio qui, au final, ne rend service ni à Portland Communication, dont les méthodes sont mises en cause, ni à AB inBev qui ancre un peu plus dans les esprits l’association entre la marque Stella Artois et son surnom, loin des valeurs de consommation responsable qu’elle souhaiterait mieux valoriser.

Stella Artois se met au cidre

14 février 2011 at 18 h 34 min

La marque de bière Stella Artois a décidé de commercialiser au Royaume-Uni un cidre produit en Belgique à partir de pomme Jonagold.

A partir d’avril, nos amis d’outre-manche pourront donc déguster ce cidre baptisé… « Cidre« .

Stella Artois Cidre

Le groupe AB InBev (propriétaire de Stella Artois) se positionne ainsi sur un nouveau marché, aujourd’hui principalement occupé par le cidre Magners (C&C group) qui rencontre un succès de plus en plus important depuis quelques années.

Stella Artois Black

23 novembre 2010 at 15 h 09 min

Stella Artois lance Stella Artois Black. Cette bière, toujours produite en Belgique, ne sera pas une brune mais une blonde dorée qui aura la particularité d’avoir mûri plus longtemps. Titrant 4,9° d’alcool, la Stella Artois Black est pour le moment destinée au marché anglais.

Stella Artois Black

La marque belge a fait appel à l’agence « Mother » à Londres pour promouvoir cette dernière née, notamment au travers d’un spot intitulé « The Night Chauffeur » aux accents « old school » fidèle au positionnement récent de Stella :

Nouvelle publicité Stella Artois

12 octobre 2010 at 18 h 06 min

La marque de bière belge Stella Artois (groupe InBev) a lancé hier une nouvelle publicité mise en scène par Wes Anderson et Roman Coppola. Intitulé « Apartomatic« , la marque y reprend le style rétro qui avait fait le succès de sa campagne « CO2 soirée« .

Stella Artois et ses « CO2eux Soirée »

21 juin 2010 at 14 h 30 min

Stella Artois a lancé une campagne internationale pour promouvoir sa nouvelle bouteille « poids-plume« , plus légère en verre et qui génère moins d’émission de Co2.

Stella Artois

Intitulées  » CO2eux soirée » (en français dans le texte), l’opération s’articule autour de deux publicités qui reprennent le style des émissions de télévision des années 60 pour expliquer comment recycler tout en restant chic. Le style décalé marche très bien, et dans le deuxième spot on retrouve mêm Marina & the Diamonds avec sa chanson « I Am Not a Robot« .

Réalisé avec talent par l’agence Mother (Angleterre) :

AB Inbev revend Oriental Brewery

14 mai 2009 at 10 h 19 min

Le groupe belgo-brésilien AB Inbev (Stella Artois, Bud, Leffe, Hoegaarden…) vient de céder au groupe d’investissement KKR sa filliale sud-coréenne Oriental Brewery (OB Lager, Cafri, Cass…) pour 1,8 milliards de dollars.

ab inbev

Après avoir vendu en avril ses parts dans la brasserie chinoise Tsingtao au japonais Asahi, AB Inbev se sépare une fois de plus d’une entreprise en croissance (numéro 2 en Corée avec 40% de parts de marché). Pour autant certaines clauses pourraient permettre à AB Inbev de récupérer Oriental Brewery d’ici 5 ans.

Ob Lager

Stella Artois se lance dans le cinéma !

2 avril 2009 at 10 h 00 min

La célèbre marque de bière belge, Stella Artois, a réalisé trois vidéos virales, ainsi qu’un site événementiel pour le lancement de sa nouvelle bière, la Stella 4%, le tout autour d’une thématique cinéma. Une bière à consommer devant son home cinéma 117 cm full hd et tnt intégrée!!!??

La marque joue à fond l’aspect décalé en parodiant les blockbusters US à succès, mais avec cette patte française classieuse des sixites, ou l’on se castagnaient avec sophistication et séduction. Dans un style très OSSien, on peut y croiser des sosies d’Hubert Bonisseur De La Batte ou bien des femmes fatales à la Catherine Deneuve…

« Ah le cinéma! Rappelez-vous de ces jours ou les hommes étaient puissants et discrets, ou les femmes étaient chic et sophistiquées, et ou l’action était aussi savoureuse qu’une bière trois fois filtrée? Formidable!

Chez Stella Artois, nous sommes revenus à cette époque pour redécouvrir ces films – les originaux, avant que Hollywood ne s’en empare, malheureusement.

Vive le cinéma triple filter! « 

Print Stella Artois _ Dial Hard

En savoir plus sur l’opération: Site promotionnel
Voir plus de vidéos: Youtube

BeerTender, le Nespresso de la bière ?

21 mars 2009 at 14 h 00 min

Développé par Heineken en partenariat avec Krups, BeerTender est un système de tireuses pression destinées principalement aux particuliers.

Beertender

Leader du marché avec 77% de parts de marchés et déjà 140.000 machines vendues dans le monde, BeerTender se positionne relativement haut de gamme en terme d’image (on retrouve d’ailleurs le concept de « club » cher à Nespresso).

Utilisant des futs de 5 litres disponibles en grandes surfaces, c’est avant tout la puissance commerciale et marketing d’Heineken qui a permis au système de se démarquer.

Comptez minimum 150€ pour une machine et 20€ pour un fût. Point faible : seulement trois bières sont disponibles pour ce système sur le marché français (des bières du groupe Heineken évidemment) :

  • Heineken
  • Pelforth
  • Affligem

Sur un marché en plein développement, la concurrence se met en place avec le système Perfectdraft crée par Philips et Inbev (qui possède entre autre Stella Artois, Budweiser, Hooegarden, Jupiler ou encore Leffe).

Perfectdraft logo

Le système a l’avantage de proposer un plus grand choix de bières, mais il reste pour le moment challenger notamment à cause d’une distribution floue (le système est disponible en France mais les fûts sont disponible en magasin uniquement en Belgique/Luxembourg/Pays-Bas et Allemagne).

Autre concurrent mais positionné sur un marché semi-pro, la brasserie alsacienne Meteor a mis au point son propre système de tireuse pression d’une qualité apparemment nettement supérieure mais à un prix élevé (550€ la machine) et pour un choix de bière uniquement tourné vers sa propre marque.