Réseaux Sociaux — Alcooclic

Pernod Ricard TV

22 février 2012 at 14 h 00 min

Fenêtre ouverte aujourd’hui sur un récent dispositif de communication interne chez Pernod Ricard. Le groupe a en effet lancé en janvier une émission, accessible via l’intranet à l’ensemble des collaborateurs du groupe, et produite par la société Elephant at Work.

L’émission, diffusée tous les deux mois, a pour ambition de rassembler les collaborateurs issus des différentes filiales mondiales et des nombreuses marques autour d’un même sentiment d’appartenance en leur offrant un regard culturel sur l’univers des spiritueux. En 15 minutes, le magazine revient sur l’actualité des marques du groupe, notamment par le biais d’un évènement et d’une interview. Un angle culturel qui apparait nettement dans le générique conçu par le binôme Parallel. Il met en scène les marques dans un tour du monde en 35 secondes, valorisant leur empreinte territoriale.

C’est un générique plutôt sympa, graphique, et à découvrir juste en dessous !

Heineken chante la Saint Valentin

8 février 2012 at 10 h 00 min

Heineken (toujours et encore) a lancé une nouvelle application à l’occasion de la fameuse Saint Valentin.

Intitulé « Serenade Your Date« , cette application Facebook vous permet de créer une chanson personnalisée pour votre valentine.

Après avoir répondu à quelques questions (Pourquoi elle, C’est quoi le plan…), une chanson est générée à partir de vos réponses (plus de 600 sérénades possibles!).

La réalisation est propre et l’application, réalisée par W+Amsterdam, est disponible en plus de 20 langues ! De plus, pour lancer l’opération en grande pompe, un évènement live mondial sera organisé le 9 février et retransmis sur la chaine Youtube de la marque.

Encore une fois Heineken mets les moyens pour faire parler de sa marque !

Bacardi – Unwrap the Night

11 janvier 2012 at 11 h 00 min

Bacardi a lancé une expérience vidéo-interactive Facebook connecté à 360 degrés (rien que ça).

C’est simple, vous connectez votre compte Facebook au site unwrapthenight.com, et vous n’avez plus qu’à vivre la soirée comme bon vous semble en promenant vos yeux (votre souris) où vous le souhaitez dans la vidéo.

La fonction Facebook-Connect vient rajouter quelques ingrédients amusant à l’expérience (sms d’amis Facebook, suggestions de cocktails…).

Un petit aperçu en vidéo :

 

Mais l’expérience rend mieux « en vrai » : unwrapthenight.com

 

PS : A noter la musique qui a tendance à coller au crâne. Pour info, il s’agit de Denis The Menace – Sunshine In My Heart (Richard Grey Mix).

Heineken signe un partenariat avec Facebook

16 décembre 2011 at 11 h 00 min

Le 7 décembre dernier, Heineken a annoncé au travers d’un communiqué de presse la signature d’un partenariat global avec Facebook, l’objecif étant que les deux entreprises collaborent sur les prochaines campagnes digitales menées par le brasseur sur le réseau social. Global car incluant l’ensemble des pages Heineken à travers le monde.

Logos Heineken et Facebook

A compter du 1er janvier, Heineken pourra de ce fait profiter des connaissances de Facebook en matière de relation entre les marques et leurs fans ainsi qu’aux dernières innovations du réseau social, ce qui devrait encore renforcer la position dominante d’Heineken sur Facebook. C’est clairement la plateforme privilégiée par le brasseur, qui a homogénéisé ses différentes pages et donné plus de cohérence à sa stratégie en ligne, encourageant les interactions avec les fans. Et les résultats semblent être là.

Car pour accompagner cette annonce, Heineken livre une vidéo mettant en avant les chiffres clés de sa présence sur Facebook, parmi lesquels :
– 150 pages non officielles d’Heineken étaient recensées en avril 2010 ;
– depuis 2010, les fans d’Heineken sont passés de 350 000 à 4,7 millions, ce qui en fait la marque de bière la plus appréciée ;
– désormais, 64 marchés sont représentés.
La vidéo (en anglais) est visible sur le site d’Heineken : Heineken and Facebook global partnership.

Rappelons qu’en juillet, Heineken avait déjà signé un partenariat avec Google, visant principalement à favoriser la diffusion de ses publicités sur YouTube, tandis qu’en septembre Diageo (qui compte dans son portefeuille la Guinness) renouvelait et renforçait son partenariat avec Facebook. Autant d’élément qui nous promettent encore de belles et nombreuses initiatives sur le Net.

Heineken Beerfriender

15 décembre 2011 at 11 h 00 min

Heineken USA a mis en place une application Facebook pour les fêtes de fin d’année. Un concept amusant qui offre un prétexte pour se faire à cadeau à soi-même sans que cela ait l’air d’être le cas.

L‘insight de départ est assez juste et l‘application va surement mieux fonctionner en RP que dans les faits.

A découvrir en vidéo :

Menez l’enquête sur Facebook avec Jameson 1780

8 décembre 2011 at 11 h 00 min

La marque Jameson lance une grande chasse au trésor sur Facebook.

Dans les rues du Dublin de 1780, un baril du célèbre whiskey irlandais à disparu des entrepôts de John Jameson. Apparemment, le coupable est l’un de vos amis Facebook, et il va vous falloir retrouver lequel, à l’aide d’une série d’indices que vous allez recueillir en visitant la ville et en rencontrant différents personnages.

  

 

Tester notre connaissance de nos amis Facebook est un levier amusant et efficace, surtout quand la réalisation est au rendez-vous, comme c’est le cas ici.

Seul petit bémol, la chute qui manque quelque peu de profondeur. Mais globalement Jameson réalise là une jolie opération virale en utilisant Facebook, tout en ancrant la marque dans son histoire dublinoise.

A découvrir sans attendre : http://jameson1780.com/

Norte Photoblocker protège votre vie sociale

7 décembre 2011 at 11 h 00 min

La marque de bière argentine Norte a crée un verre qui vous permettra de ne plus être pris en photo à l’improviste en soirée (et d’être, par la suite, tagué sur Facebook).

Norte Photoblocker est un verre qui détecte les flashs d’appareil photos et qui renvoi instantanément un flash vers le  photographe afin d’éblouir la photo et de la rendre inexploitable.

La vidéo de présentation fait le tour du web à vitesse grand V en ce moment. A découvrir donc :

Musique et alcool, les liaisons dangereuses ?

2 novembre 2011 at 11 h 00 min

Plusieurs articles parus ces dernières semaines outre-Atlantique sont venus souligner les liens existant entre le monde de la musique et l’industrie de l’alcool.

Dernier en date, les whiskys Dewar’s s’associant à Universal Music Latin Entertainment dans le cadre des trophées de la musique latine (the international Latin music awards) qui auront lieu le 10 novembre prochain. A cet effet, les deux entités ont crées une application Facebook, accessible via la page de Dewar’s. Elle permet, après avoir « liké », de télécharger une des deux playlist disponible, comptant chacune trois titres. Une collaboration qui se poursuivra bien entendu dans les coulisses de la cérémonie avec les participants, les célébrités et leur entourage.

Application Dewar's et Universal

Autre univers, autre boisson avec le lancement en grande pompe en septembre dernier de la nouvelle venue, Hard Rock Vodka, lors d’une soirée comptant quelques 600 invités, parmi lesquels des personnalités du monde de la musique. Un nom et un héritage fièrement affichés sur la bouteille, avec son logo, sa guitare et son slogan « Splashed with Rok’n’Roll ».

A cette occasion justement, un article d’Associated Press s’est intéressé aux liens qui se sont construits entre les marques d’alcool et certaines personnalités musicales. Et de citer en exemple la tequila 901 lancé par Justin Timberlake ainsi que l’association entre P. Diddy et la vodka Ciroc. Une proximité qui peut s’expliquer, outre les indéniables avantages en terme de marketing, dans la mesure où musique et boisson se consomment généralement dans les mêmes lieux, selon Serge Abecassis.

Musique et alcool, il en est précisément question dans une étude publiée le 20 octobre dernier. Des chercheurs de l’université de Pittsburgh ont analysé les références liées à l’alcool au travers de 793 chansons, ayant intégré le top 100 du magazine Billboard entre 2005 et 2007. Sur l’ensemble du corpus, 21 % font mention d’alcool, et parmi elles 25 % citent explicitement une ou des marques. Les styles musicaux les plus concernés sont le rap, le R&B et le hip-hop. Et associent le plus souvent l’alcool aux notions de richesse, luxe, sexe, drogue, fête… L’étude s’inquiète des conséquences d’une telle exposition auprès d’un public jeune, de moins de 21 ans, et s’interroge sur ce qui peut être considéré comme de la publicité déguisée. Bien que chercheurs comme industriels de l’alcool conviennent qu’il n’y ait ni paiement ni sollicitation de leur part pour être cité, l’influence semble réelle. Influence sur les ventes et influence sur leur notoriété puisque les marques évoquées dans les chansons sont celles citées par les jeunes comme étant leurs préférées.

Qu’en sera-t-il alors pour la maison Rémy Martin et son dernier-né, Rémy Martin V ? De fait, la bouteille s’offre un placement produit flagrant dans le clip de Kelly Rowland, Lay it on me. Comme vous pourrez le constater ci-dessous, au milieu d’un décor minimaliste, surgit sur un plateau Rémy Martin V (entre 2:50 et 3:00). La vidéo a dépassé les 9,7 millions de vues sur You Tube. Si cette chanson ne rentre pas dans l’étude, elle fait en revanche écho à ses conclusions et apporte de l’eau à son moulin.

Svedka Vodka – Walk of shame

10 octobre 2011 at 11 h 00 min

La marque de vodka Svedka (élue #1 de l’année 2033…) a lancé une campagne intitulé « Walk of shame » (L’allée de la honte).

Le principe est simple, des femmes et des hommes racontent, en vidéo, une histoire embarrassante qui leur est arrivé pendant une soirée.

L’intérêt des vidéos est très variable, mais la vidéo « stars« , qui met en scène une de ces histoires, fonctionnent vraiment très bien. Réalisée par HUGE (New York), la vidéo s’intitule « The Fame Lobster« , je vous laisse vous régaler :

Toutes les vidéos de la campagne sont disponibles sur la chaîne Youtube : http://www.youtube.com/user/walkofshamevideos

Les marques d’alcool sur Facebook

6 juin 2011 at 11 h 00 min

« C’est là où il faut être » c’est ce qu’on entend partout. Pour autant Facebook, en tant que moyen de communication, pose problème lorsque l’on aborde la promotion de boissons alcoolisées.

Facebook propose sur les pages de fans une fonctionnalité spéciale pour les alcooliers, qui permet de respecter les restrictions d’âges spécifiques à chaque pays en bloquant l’accès à la fanpage selon le pays et l’âge de l’utilisateur (-18 ans en France, -21 ans aux Etats-Unis, invisible en Arabie Saoudite par exemple).

Cette fonctionnalité offre donc aux marques d’alcool de pouvoir être présent sur Facebook sans être accessibles à des cibles jeunes, ce qui les mettrait dans l’illégalité. Pour autant cela ne règle pas le problème de l’utilisation de la plateforme à des fins marketing.